Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Uyuni is love

11/06/2013 | Uyuni | 2 commentaires |

Uyuni is love

Un des incontournables dans notre voyage en Bolivie, le Salar d´Uyuni, immense desert de sel, nous appelle pour une expédition de 4 jours et 3 nuits. Nous les passerons en 4x4 avec notre chauffeur Don Carlos, notre cuisinière Rosa, Gal from Israel et Arthur from... les Landes! Sont partout ces Landais...

Ca commence mal pour Julie qui est malade depuis trois jours (fallait pas manger de la viande avariée au marché de Tarija...). Ca commence mal tout court aussi car notre covoitureur israelien a oublié de retirer de l´argent et notre voisin landais d´acheter ses medocs. Resultat, nous tournons dans Tupiza pendant un bon moment avant de prendre la route. Laquelle est impressionnante avec une certaine pente et de sacrées courbes. Ca monte, ca monte, la tete tourne, nous suivons donc les coutumes locales et nous adonons au rituel de machage de feuilles de coca. On prend une dizaine de feuilles, on leur enlève la nervure centrale, on mastique un peu avant de caler le tout entre la gencive et la joue. Pour éviter le gout un peu amer, on croque dans une pate de cendre sucrée qui permet d´extraire la substance active. C´est donc en mode semi-hamster que l´on passera nos 4 jours. Nous enquillons pas mal de route, avec des arrets "champs de llamas", toilettes-Julie etc... jusqu´à nous arreter à San Antonio de Lipez pour une pause déjeuner. Rosa nous a concocté un bon repas, et ce n´est que le début.
Dans l´après midi, nous faisons un stop dans une ville fantome... pas si fantome que ca car si l´oeil est actif, il arrive à capter la présence de chinchillas, sorte de lapins à queue longue. Sinon, nous bouffons pas mal de route. C´est donc un ouf de soulagement que nous poussons à notre arrivée à Quetena Chica mais sitot le ouf laché, nous grelotons. Nous sommes à 4800m d´altitude, en plein désert, nous vous laissons imaginer. La soirée se passe tranquillement, la soupe de Rosa réconforte; nous ne faisons pas long feu et partons nous emmitoufler dans sacs de couchage et couvertures.

Le lendemain, le départ est programmé à 7h. Julie est toujours en mode "yé soui malade". Nous partons au lever du jour direction le parc Eduardo Avaroa. Sur le chemin, la neige commence à tomber mais Carlos assure un max. Nous faisons plein de stops près de lacs, du ciel gris se détachent des sommets enneigés, du sol blanc surgissent quelques touffes d´herbes jaunes... Un festival de couleurs! Et pour compléter la palette de l´artiste, nous partons à la Laguna Verde malgré l´avertissement de Carlos "en ce moment elle est marron". Mais que nenni!!! Après un embourbage dans une bonne couche de neige, nous surplombons le lac, bien vert, avec en toile de fond le volcan Licancabur que nous avons déjà vu mais coté chilien. Nous revenons sur nos pas, traversant de nouveau le désert de Dali (métaphore peinture filée jusqu`au bout), et arrivos aux Aguas Termas, sources d´eau chaude endiguées en une piscine perdue au milieu d´un paysage féerique. L´eau a beau etre à 35degrés, seul Chris se dévoue et se jette à l´eau, c´est le cas de le dire. Nous l´observons de l´extérieur, attendant l´appel de Rosa!!! Avec ce froid, on revient aux basiques : la bonne bouffe! Nous partos un peu tard car Gal nous prépare un café turc muy rico, mais cette petite attention s´est par la suite révélée fatale... En effet, tous les 4x4 sont partis devant et la neige tombe drue. Nous sommes impressionnés par le sens de l´orientation de Carlos qui arrive à nous conduire aux geysers quasi les yeux fermés (avec la visibilité c´est tout comme). Nous ne profitons pas tellement de ce stop car la fumée des geysers se confond avec les nuages bas. En repartant, c´est le drame! Nous restons coincés, littéralement arretés par la couche de neige sur la route. Pas une voiture à l´horizon... Va falloir se démener! C´est ce que nous faisons entre lever le 4x4, enlever la neige, ramener des pierres plates que nous glissons sous les roues et POUSSEEEEEEEEEEER. Cela ne change rien, nous n´arrivons à bouger la voiture que de quelques centimètres avant de tout recommencer. Le désespoir nous gagne quand enfin, deux 4x4 arrivent pleine bourre à notre rescousse. Un cable est tendu entre notre véhicule et un autre (dans lequel on demande aux filles d´aller pour faire du poids.... sympa!), entre les pierres déjà mise et une poussée digne d´un groupe d´avants toulousains, nous nous en sortons. 
Quand Carlos nous propose d´aller a la Laguna Colorada, nous déclinons et préférons remettre cette partie au lendemain. Nous restons au coin du poele que nous partageons avec Marc et Annie, couple de Suisses de Lausanne en lune de miel. La soirée se passe dans la bonne humeur, entre repas muy rico que Julie ne prend toujours pas et parties de belote enflammées. C´est dur de partir au lit sachant que la température est de 3 degrés mais demain, le réveil sonne tot.

Réveil difficile pour Arthur, pris par le mal de l´altitude. Julie quant à elle is back et rattrape le retard en mangeant un partie des pancakes du malade. Nous filons vers la Laguna Colorada pour le lever du soleil. Chris se décompose petit à petit lui aussi. C´est Koh Lanta cette expédition! Avec le gel, la Laguna perd un peu de son rouge caractéristique mais reste néanmoins très belle. La journée tourne autour de deux fils conducteurs : les lacs où s´entassent les flamands roses frigoriiés et les pierres aux fromes bizarres (arbre de pierre et vagues). Nous faisons une pause repas devant un volcan actif dont une fumerolle s´élève vers le ciel mais le poulet roti de Rosa détourne notre attention.

Nous arrivons en milieu d´après midi (Prems!) à l´hotel de sel : tout à l´intérieur est fait... en sel! Les lits, les tables, les tabourets, les briques... mais pas les toilettes! Nous apprenons la belote à Gal et le nommons ambassadeur de ce jeu en Israel. Petit à petit, les groupes affluent, ca bourdonne de discussions autour du dernier diner.

Malgré toutes les beautés vues auparavant, le meilleur reste à venir. C´est aujourd´hui que nous découvrons le désert de sel! Partis avant l´aube nous filons sur l´ile des Cactus qui porte bien son nom car nous apprécions le lever du soleil entourés de masses piquantes gigantesques. Julie n´en puit plus de la gachette. D´ailleurs, vistime de sa folie photographique, c´est la seule du groupe à se faire gauler par le mec de l´entrée car elle n´a pas pris son ticket... Ouh! Après le pti dej, nous partons au beau milieu de cette étendue salée (120 m de profondeur et 200 km2!). Nous mettons pied à terre la tete fourmillant d´idées "fotos locos" car la perspective permet des photos originales, genre David et Goliath.

Dernier stop dans un village artisanal où nous prenons le repas avec Carlos et Rosa dans la bonne humeur. Nous rejoignons rapidement Uyuni où nous disons au revoir à notre chauffeur-guide et notre cuisinière qui ont été top du début à la fin.

Petit à petit, nous disons au revoir : à Gal puis à.... ah ben non, Arthur change de plan et monte avec nous dans le bus de nuit direction La Paz. Fatigués, nous fermons les yeux la tete pleine de belles images.

 
Note : 3.43 - 7 votes



Commentaires
  • par brigitte 14/06/2013 Alerter

    J'adore les photos !
    Et que de rencontres !
    Merci merci Bises

  • par Cécilia 20/06/2013 Alerter

    J'ai envie de mettre à chaque fois que vos photos sont super, mais là Uyuni jsuis obligée de dire WAOUH !! :)

Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
01/06/2013 | Sucre | 0 commentaire

Melodie Sucre au marche de Tarabuco

Melodie Sucre au marche de TarabucoNous rentrons dans les deux derniers mois de notre voyage, deja de belles rencontres, de paysages inedits, des anedoctes cocasses...Mais nous en voulons encore et decidons de passer notre avant dernier mois en Bolivie. Pourquoi un mois? Ben quand nous lisons le lonely planet sur la Bolivie et compte tenu de nos centres d'interets, il y a beaucoup de choses a faire ... Lire la suite

 
07/06/2013 | Tarija | 1 commentaire

De Tarija a Tupiza

De Tarija a TupizaNous arrivons encore une fois a notre destination, Tarija, en pleine nuit, vers 3h. Un peu fatigues, nous allons nous renseigner sur le prix d un taxi jusqu a une auberge que nous avons reperee au prealable : 1.5 euros! A ce prix la, nous faisons nos divas, reveillons la pauvre dame de l accueil et filons finir notre nuit dans un bon lit.

Le lendemain, nous visitons Tarija ...

Lire la suite

 
17/06/2013 | Rurrenabaque | 3 commentaires

Dans la Pampa de Rurrenabaque

Dans la Pampa de RurrenabaqueApres avoir passe 2j sous la pluie et dans le froid de La Paz, nous decidons de nous refugier au chaud et partons en direction de l'Amazonie bolivienne. Nous montons dans le bus de l'extreme et nous preparons a subir le voyage le plus douloureux de toute notre existence. Au programme, 18h de bus dont une bonne partie sur la route de la mort...Une route tres etroite partant a 5000m ... Lire la suite

 
21/06/2013 | Tiwanaku | 1 commentaire

Solstice d'hiver a Tiwanaku

Solstice d'hiver a TiwanakuTiwanaku, le rendez vous de tous les Boliviens pour celebrer le solstice d'hiver et la nouvelle annee dans la culture aymara. Nous ne pouvons pas passer a cote de cette fete et rejoignons Laetitia et Arthur afin de celebrer le jour le plus court de l'annee.


Les festivites commencent le 20 juin au soir pour se terminer le lendemain en fin d'apres midi ...


Lire la suite

 
02/07/2013 | Copacabana | 2 commentaires

Copacabana et Isla del Sol

Copacabana et Isla del SolDernière escale de notre tour de Bolivie, nous nous dirigeons vers le lac Titicaca dont le port d´ancrage est Copacabana. En décalé car Christophe reste un jour supplémentaire à La Paz pour frissonner sur La route de la mort (4h de descente à vélo de 4700m à 1200m d´altitude sur une route étroite et en gravier) et ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil