Pas encore inscrit ? | Passe oublié

L´ile de Paques : petit mais costaud!

02/04/2013 | Honga Roa | 2 commentaires |

L´ile de Paques : petit mais costaud!


Nous voila propulses au beau milieu de l´ocean Pacifique, sur la minuscule ile de Paques, (ou Rapa Nui), mondialement connue pour ses grandes statues de pierre volcanique ou moais. Que peut-on bien faire quand on a une semaine sur 117km2 ? Et bien, la multitude de facons de decouvrir l´ile fait que cette semaine ne sera pas de tout repos. Voici quelques moyens d´explorer la Isla de Pacua en long, en large et en travers...



A velo : mais bon sang ? Comment se fait-il qu´a chaque fois qu´il y a de la pieraille a zieuter, on associe l´idee avec la bicyclette ? Rappelez-vous notre tour d´Angkor Wat sous 35 degres, Julie malade et la petite reine...

Nous louons deux VTT pour deux jours. Bon, c´est une ile, ca va pas trop monter.... QUE NENNI !!! L´ile est volcanique et nous partons donc pour notre lot de montees, de faux plats etc... Autant dire que la descente est un pur bonheur.

Le premier jour, nous partons dans l´idee de faire le tour de l´ile (Hanga Roa-Rano Raraku-Tongariki-Anakena-Hanga Roa) mais la chaleur etouffante, les cuisses qui ne repondent plus, les fesses endolories et le moral decroissant auront raison de ce plan ambitieux. Apres avoir parcouru une piste en terre, puis la route goudronnee interminable nous arrivons ENFIN  a Rano Raraku, la nurserie des moais. Le tout apres de nombreux stops pour regarder des moais couches/debouts, avec/sans chapeau...

Rano Raraku est volcan eteint ou les moais etaient construits dans le plus pur respect des droits de l´Homme... La construction prit fin sans doute suite a de nombreuses guerres tribales, pas tres peace and love les Pascuans. Du coup, sur ces pentes vertes, sont restes des dizianes de moais, certains depassant a peine de l´herbe, d´autres encore figes dans la roche, dont le regard se porte vers l´horizon ; etrange sensation que celle de se ballader au milieu de ces geants de pierres (le plus grand mesure 21m) en sentant tous ces yeux poses sur nous. Un sentier mene a l´interieur du cratere ou l´on peut voir un lac et d´autres moais partiellement enterres. Un site grandiose.

Nous empruntons une piste pour arriver tout a l´est de l´ile sur le site de Ahu Tongariki (ahu = plateforme ou reposent les moais). La encore, c´est du « wahou » en barre : devant nous, dos a la mer, se dressent 15 moais remis en place par une entreprise japonaise. La perspective de remonter en selle et de quitter ce lieu nous fait grimacer mais nous n´avons pas vraiment le choix...

Le lendemain, reveil a 5h. Oui, oui, 5h, le coq ne chantait pas encore. A 5h30, nous voila sur nos VTT, lampe frontale et pleine lune pour seules sources de lumieres. Direction l´Ahu Tongariki, a 15km du camping. A 7h, nous arrivons triomphants, apres avoir recu les encouragements des Pascuans qui terminaient leur soiree. Les moais n´ont pas bouge et nous attendons patiemment le lever de soleil. Petit a petit les touristes affluent, pas un en velo... Bande de mous ! Jusquá 8h30 nous assistons a un spectacle son et lumiere sans le son ; les silhouettes des statues se decoupent sur le ciel qui change de couleur. Quand nous finissons par etre aveugles et 100 photos plus tard, nous repartons a Rano Raraku pour profiter du site sans personne. Apres ca, nous meritons bien notre poe a la banane (gateau muy rico avec caramel et creme fouettee) et la sieste qui s´ensuit, bouche ouverte sur le canap de la buvette. Bien reposes, nous repartons vers le Nord. La route se tranforme petit a petit en piste et rend l´exercice plus rigolo. Quelques arrets ponctuent encore notre progression et nous arrivons a notre but : la plage Anakena. Imaginez une plage de sable blanc, fin, l´eau turquoise, les cocotiers et un ahu comportant sept moais. C´est loin mais c´est beau ! Un plouf, un sandwich et dodo et plouf encore sans oublier des photos, encore. Et l´inevitable arrive. Faut repartir. Bon, un Belge nous a dit que c´etait du faux plat descendant... Euh... Il a du zapper la premier heure de montee raidasse ! Notre posterieur se desolidarise de notre corps et nous deteste de tout son etre... Apres un kif de descente, nous rendons les velos et ne voulons plus en entendre parler !

 

A pied : ah ben c´est pas mal les pieds aussi ! Pour les petites distances (comme aller voir le coucher de soleil sur l´Ahu Tahai), comme pour les plus grandes (se taper toute la cote de Hanga Roa a Anakena avant de rentrer en stop ou aller au village ceremoniel d´Orongo sur les flancs du somptueux volcan Rano Kau) ou comme pour aller faire les courses au supermarche parce que punaise, l´ile de Paques, c´est beau, c´est loin et c´est cher !

 

A palmes : on nous avait prevenu, les eaux de l´ile de Paques sont d´une limpidite exceptionnelle. A tel point qu´il est dur d´en definir la couleur ; le plus proche serait « bleu profond », Chris part en premier pour une plongee bouteilles, a la conquete du moai immerge (replique d´un vrai moai immerge a une centaine de metres). La promesse est tenue, l´eau est exceptionnelle. Par contre la vie marine n´est pas le point fort (quelques murenes, poissons papillons et poissons trompettes), mais quand on peut voir un moai, de quoi peut-on se plaindre ? Julie part ensuite en snorkelling dans une mer un peu agitee. Un couple de Hollandais declare forfait une fois sur le site ; Madame a peur avant d´aller a l´eau et Monsieur panique en voyant la profondeur depuis la surface. Meme pas peur, et sans gilet de sauvetage, Julie barbote pour une demie heure. La visibilite est fascinante mais le manque de vie marine rend l´option snorkelling surement moins sympathique que la plongee en bouteilles.

 

A cheval : notre posterieur s´est a peine remis de notre viree a velo que nous revoila en selle sur un grand canasson, guides par un Pascuans completement givre, qui parle mi Espagnol mi Rapa Nui. Du coup on profite plus du paysage que des explications. Mais la encore c´est du bonheur, nous avons garder l´ascencion du Terevaka, point culminant de l´ile, pour cette rando equestre. Apres avoir vu des grottes rupestres, nous profitons de la vue sur toute l´ile depuis le sommet. Mais finalement pas si reposant que ca de laisser le cheval marcher a notre place ! A la fin de la journee, apres marche, trot et galop (Chris a passe son exam « Robert Redford » mention TB), nous marchons facon Lucky Luke.

 

Autrement : moins terre a terre, nous avons egalement « visite » l´ile a travers un film projete le Vendredi soir en Francais. Rapa Nui est une histoire d´amour entre deux personnes de tribus ennemies qui sont sur le point de s´affronter lors d´une competition, la ceremonie de l´homme oiseau. En enlevant la romance et les passages farfelus (quoi ? Un iceberg ???), il reste des explications interessantes et apparamment pas trop erronees.

Et pour elever notre esprit et nous laver de nos pecher, quoi de mieux que passer Paques sur l´ile de Paques ? En allant voir Rapa Nui, nous assistons au chemin de croix, chants et bougies et tout le tintouin. Clou du spectacle, la messe de Paques dans l´eglise dont le style est un mix entre influences chretiennes et pascuannes. Tres grand moment, entre le prete et son collier a fleurs, son accolyte en chemise hawaienne, la paix du Christ ou chacun passe 5 minutes a aller serrer dans ses bras tout le monde et LA MUSIQUE !!! Un orchestre avec guitares, ukuleles, accordeon, maracas... rythment la ceremonie tandis que l´assistance au plus que grand complet entonne les chants en Rapa Nui. Pas etonnant que la Mamie espagnole a cote de nous soit en larmes...

 

Bref, que ce soit a velo, a pied, a palmes, a cheval ou autrement, vous l´aurez compris, notre semaine a ete un grand moment dans notre voyage. Le must : les cloches ne nous ont pas oublies... WHAT ELSE ?

 

 
Note : 4.83 - 6 votes



Commentaires
  • par brigitte 10/04/2013 Alerter

    Moais, moais... j'y passerais bien une semaine !

  • par Cécilia 28/04/2013 Alerter

    Tellement hâte de voir ce petit bout de terre!

Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil