Pas encore inscrit ? | Passe oublié

L'ascension du Villarrica...ou pas

14/04/2013 | Villarrica | 0 commentaire |

L'ascension du Villarrica...ou pas

Apres notre magnifique sejour a Valparaiso, nous prenons le bus de nuit (12h de voyage) direction Villarrica, petite ville au pied du volcan du meme nom et qui a su garder son authenticite contrairement a sa cousine Pucon. 
Nous sommes tous deux fascines par les volcans, du coup, l'objectif de cette halte est simple: l'ascension du Villarrica, toujours actif et a pres de 2800m! 

Nous posons nos bagages dans une auberge super sympa, la Torre Suiza (adresse que nous recommendons) et profitons de la premiere journee pour se renseigner et comparer les differentes agences. Pour cela, direction Pucon car, si Villarrica a su garder son authenticite, Pucon est le centre nevralgique de toutes les activites des alentours. Mais n'ayez crainte, un simple bus a 1euro le ticket et vous etes a Pucon en moins d'une demie heure.
Des notre arrivee nous nous faisons une premiere remarque...nous avons fait le bon choix de loger a Villarrica. Puis, nous nous lancons dans une veritable prise de tete, comment se retrouver entre les agences qui proposent le meme tour mais avec des degres de securite differents, des tarifs differents mais des conditions identiques, c'est a dire, a partir du moment que nous commencons l'ascension la totalite du tour est facturee.
Ne voulant pas jouer avec notre securite, nous preferons mettre 20 euros de plus (/pers) et selectionnons l'agence la plus chere (envion 80euros/pers) et prevoyons une ascension le surlendemain (condition meteo optimale d'apres l'agence). Puis profitons de la fin d'apres midi pour visiter un peu Pucon, sa rue principle faite pour la consommation du touriste, sa plage et les bords du lac Villarrica. Mais la vue la plus impressionnante reste le volcan lui meme recouvert de neige en son sommet et toujours fumant... 
Puis de retour a l'auberge, nous faisons la connaissance de Camilla, une italienne aidant un peu le staff de l'auberge. Nous decidons avec elle de fire une petite viree en velo le lendemain pour decouvrir le lac Caburgua. 

C'est donc apres une nuit reparatrice que nous filons sur Pucon afin de louer des velos et commencons notre journee a 2 roues aux alentours de 13h...(oui j'ai dit nuit reparatrice!).
Apres une vingtaine de kilometres, nous arrivons a des petites cascades, les "ojos de Caburgua", un endroit tres sympa et reposant. Puis nous poussons un peu plus loin, a environ 4km, pour atterir sur une des plages du lac Caburgua, completement deserte (et oui nous sommes en basse saison)...mais avec une vue magnifique sur les montagnes. Nous nous reposons un peu et apprehendons le retour car le velo c'est bien mais point n'en faut. Un guide d'un groupe de touriste nous dit que le retour est facile, nous retrouvons du baume au coeur et enfourchons nos bicyclettes direction Pucon et ses 24km. Il faut bien avouer que le retour est facile, mais au bout de 50km, on commence quand meme a etre fatigues et c'est avec un grand soulagement que nous rendons les velos à l'agence de location. Sur le retour a l'auberge, silence radio, tout le monde dort dans le bus. Nous rentrons assez tard a l'auberge, nous prenons rapidement une douche, un rapide diner et nous filons au dodo...le lendemain, reveil a 5h30 pour le jour J (D day!); l'ascension du Villarrica.

Il faut bien avouer que le reveil est difficile mais l'excitation prend le dessus. Nous arrivons a l'agence vers 6h30 et prenons notre materiel tout en faisant connaissance du groupe d'expedition: une boiteuse, des chiliennes qui ont tout faux (prenez de la creme solaire, les lunettes de soleil et pas de jean nous avait dit l'agence...je vous le donne en mille, elles n´ avaient rien du tout hormis un jean!) et des portugais tres bruyants. Bref, nous faisons abstraction et transitons en minibus au pied du volcan. Nous voyons de la fumee (toxique) sortant du cratere et glissant sur le versant du volcan assez rapidement (heu, il y a peut etre un peu de vent la haut??) mais le guide nous dit que les conditions sont bonnes et que le vent va peut etre tourner; nous commencons l'ascension (synonyme de 48000 pesos pour l'agence). Et puis toutes les autres agences vont de meme, faisons confiance aux specialistes. Les premiers 400m peuvent se faire en telesiege, tout le groupe le prend sauf les irreductibles gaulois...et oui, on veut le gravir en entier (et nous sommes vraiment chieurs ou radins). Le demarrage est difficile mais une fois le second souffle trouve, nous avancons avec un bon rythme. Nous rejoignons le groupe assez rapidement. Nous rencontrons des rafales de vent assez violentes, nous continuons avec les casques et les piolets. Il fait assez froid mais la neige est plus ou moins fondu, la contrainte est surtout le vent, qui a failli faire chavirer Julie dans le ravin! Nous faisons une halte a 2000m, pour ravitailler et reevaluer la situation afin de chausser les crampons. La vue est magnifique et degagee mais le verdict est sans appel, nous ne pouvons continuer l'ascension du volcn, les guides estiment que c'est trop dangereux. Toutes les expeditions de toutes les agences de Pucon font demi tour et nous redescendons les 2000m plus rapdement que nous les avions montes. Nous sommes un peu decus mais cette premiere experience d'alpinisme est quand meme un bon souvenir avec quelques frayeurs et une vue a couper le souffle.
Cela dit, notre point noir de cette experience est la franchise des agences qui selon nous ne jouent pas le jeu de la sincerite (ils commencent les expeditions sachant qu'elles n'iront pas au bout pour recolter les sous sans proposer un autre jour plus adequat).

De retour a l'auberge, un peu plus tot que prevu, nous nous mettons en tete a faire des crepes pour notre derniere soiree et passons un diner tres agreable en compagnie de Camilla, Sebastian (un argentin) et du gerant de l'hotel (Sergio) avec pour seul fil rouge; la crepe (salee/sucree). 

 
Note : 5.00 - 1 vote



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
07/04/2013 | San Pedro de Atacama | 3 commentaires

Desert de l'Atacama

Desert de l'AtacamaDe retour de notre petit periple sur l'ile de Paques, nous prenons un vol de Santiago direction San Pedro de l'Atacama via Calama (ville sans interet hormis son aeroport...).
Apres 4h de transport, nous arrivons dans le petit village de San Pedro, aux ruelles et maisons en terre et sous une chaleur etouffante. Le paysage est donc un peu ton sur ton mais la vue sur les Andes et le ciel bleu ...
Lire la suite

 
14/04/2013 | Santiago | 0 commentaire

Santiago-Valpo

Santiago-ValpoConcentrons nous sur ces deux villes phares du Chili.

Tout d´abord Santiago, que nous avons eu l`occasion de "visiter" une premiere fois dans l`attente de notre vol pour l`ile de Paques. Vu l`etat de fraicheur des troupes, ce fut a pas moderes que nous avons decouvert la Plaza de Armas et le centre toujours en activite, la Moneda puis le quartier d`affaires Providencia ...

Lire la suite

 
20/04/2013 | Ancud, Chiloe | 2 commentaires

Chiloe : ö temps, suspends ton vol!

Chiloe : ö temps, suspends ton vol!Chiloe... Le mythe! Depuis l´arrivée au Chili, la visite de cette ile faisait partie des incontournables (il faut l´avouer, surtout pour Julie). Et ce malgré les commentaires de deux Francais rencontrés à San Pedro de Atacama pour qui Chiloe "c´est la Bretagne" (et la région de Pucon, "c´est les Pyrénées") ... Lire la suite

 
25/04/2013 | Torres del Paine | 0 commentaire

Torres del Paine, l'incontournable...

Torres del Paine, l'incontournable...Apres etre restes 1.5jours dans un bus, avoir traverse la frontiere argentine puis etre repasses cote chilien, nous arrivons enfin a Puerto Natales, etape obligee pour les preparatifs de LA rando sud americaine, le Torres del Paine.
C'est donc completement creves par le voyage et avec une francaise rencontree dans le bus (Barbara de Haute Savoie) que nous debarquons dans la petite auberge ...
Lire la suite

 
25/04/2013 | Torres del Paine | 0 commentaire

Le Torres del Paine version pas contents

Le Torres del Paine version pas contentsLe parc national Torres del Paine, ses paysages, sa faune et les couleurs d´automne que nous avons eu la chance de voir constituent sans nul doute une étape clé de notre passage au Chili. Cependant, certaines choses nous ont agacés mais nous ne voulions pas entacher le récit de notre randonnée par nos remarques négatives ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil