Pas encore inscrit ? | Passe oublié

La pause paraguayaine

30/05/2013 | Ascuncion | 1 commentaire |

La pause paraguayaine

Nous traversons la frontière depuis l´Argentine (avec un passage éclair au Brésil) et atterrissons à Ciudad del Este. Ville sans charme où l´on se fait sans cesse accoster pour acheter de l´électronique à bas prix. Non merci, nous nous faisons tamponner le passeport ("vous pouvez serrer, il ne nous reste plus beucoup de pages") et filons tout droit vers Asuncion, la capitale. Aucun mal à trouver une correspondance vu que l´on se fait sauter dessus par les rabatteurs qui ont tous un bus partant dans 5 min, quelle coincidence! Cette première approche nous fait un peu penser à l´Asie...

Nous débarquons de nuit à Asuncion et posons nos sacs à l´hotel Miami où nous recevons un accueil chaleureux. Le gérant nous indique une adresse pour aller diner : le Lido Bar, une institution locale! En moins de cinq minute, nous sommes assis sur de hauts tabourets, autour d´un bar où des petites femmes bien en chair s´activent et crient leur commande aux cuisine qui se situent au premier étage. La salle est bondée et nous nous tournons vers nos premiers voisins pour demander conseil, leur assiette paraissant fameuse. La spécialité du lieu, c´est le Caldo de surubi, sorte de soupe de poisson-chat. Bingo! L´assiette arrive pleine à ras bord, accompagnée de pain maison et de citron vert. Elle repart prete a etre rangée tellement c´est bon! Sans le savoir, nous avons trouvé notre cantine au Paraguay puisque nous y retournerons tous les jours.

Durant le repas nous discutons avec cette famille d´Asuncion dont le fils étudie le Francais. Nous avons des livres (dont nous voulons nous débarasser) à lui proposer; de fil en aiguille, nous nous retrouvons dans leur voiture à faire le tour guidé de la ville by night (à 20km/h, toutes les autres voitures klaxonnent) et nous nous faisons déposer au pied de notre hotel, crevés mais contents de notre soirée.

Le lendemain, nous revisitons Asuncion mais de jour cette fois-ci. Nous passons à l´Alliance Francaise à la recherche du guide de la Bolivie; nous ne le trouvons pas dans les rayons mais rencontrons Nelly, une Francaise vivant ici depuis cinq ans et qui potasse pour son examen qui approche. Nous discutons un bon moment, notant les conseils de visite aux alentours et gardons contact. En sortant, une télé diffuse sur TV5Monde la demie finale Castres-Clermont (le directeur de l´Alliance est Toulousain, ca aide); nous profitons de l´occas car ici, c´est le foot qui est roi. La journée se passe tranquillement, le but étant de reprendre des forces (repos et bouffe au Lido Bar bien entendu!). Nous déambulons dans les rues tout en observant les gens se preter à la "cérémonie" du Tereré (maté glacé hyper populaire), les vendeurs de Chipas, et les étals de broderie (ñanduti et encaje yu).

Le dimanche, nous suivons les coutumes locales et nous rendons en colectivo à Aregua. La ville est paisible et les rues débordent de poteries en tout genre (de la galina de la suerte locale à Shrek, magnifique dans le jardin...). Une visite rapide de l´église, un tour au lac Ycaparai et retour sur Asuncion. Il faut dire que les trajets en colectinos sont longs (par exemple nous avons mis 2h pour parcourir 30km à l´aller) et nous avons prévu de faire un tour au Barrio San Jeronimo où se tient une feria jusqu`à 17h. Feria que nous ne trouverons jamais. Bon, ben pour se consoler, si on allait manger au... Lido Bar! Evidemment, le repas se termine avec un Budin de Pan (flan au caramel "version light" à base de pain rassis trempé dns un mélange lait/oeufs/sucre) et pleeeeeein de crème chantilly!

Tous les autres jours passent tranquillement, sans grande activité. Nous réglons un problème de billet d´avion avec nos amis d´American Airlines (temps de résolution : 2jours dont un aller-retour inutile à l´aéroport). Nous visitons le Parc Botanique au pas de course (faut éliminer le Budin), nous déjeunons avec Nelly aux abords du Palais Présidentiel et visitons la Manzana Jesuitica etc... Nous passons notre dernière soirée à Asuncion avec la famille d´Alcides qui nous fait grimper au sommet du Cerro Lambaré (malgré la fermeture du site et après une négociation infaillible "mes amis Francais repartent demain") puis nous invite au Yacht&Golf Club (avec nos habits de pouilleux voyageurs). Sur le chemin du retour, tout le monde pique du nez dans la voiture, sauf Alcides (qui conduit, ouf!) et Christophe.

Mercredi, le réveil sonne tot car nous partons en EXPEDITION vers le Parc National Ybycui! Nous posons nos sacs à Yaguaron (célèbre pour son église San Buenaventura, la plus belle du Paraguay dit-on) après 3h de bus et nous renseignons sur la suite du trajet. Celle-ci ne s´avère pas évidente, le parc est à 100km de là (euh, ca fait combien d´heures de route?) et la dernière partie du trajet doit se faire en stop (en semaine c´est compliqué). Il nous semble de plus en plus que la visite du Paraguay nécessiterait une voiture (voire un 4x4); etre un pays non touristique, ca a du bon mais aussi du moins bon.

Bon, nous nous posons chez Tia Ana (autre adresse gastronomique) pour réfléchir et étudier notre suite de parcours en Bolivie et au Pérou. Au fur et à mesure que les pages se tournent, nous décidons de retourner sur Asuncion au plus vite car la suite est vraiment alléchante.

Le retour ne se fera qu´après l´entretien téléphonique de Christophe avec sa manager qui appelle sur le fixe de la petite mamie qui nous héberge... Mythique!  Retour à la case départ donc. L´occasion de manger une dernière fois au Lido Bar et de gouter au tereré : une guampa remplie de yerba maté, un thermos de 3litres d´eau glacée.

La page du Paraguay se ferme. Nous n´avons en effet, pas visité grand chose mais l´authenticité et la gentillesse des gens nous auront marqués. Une belle semaine, de repos qui plus est, avant la dernière ligne droite de notre voyage. 

 



Commentaires
  • par Julien 01/06/2013 Alerter

    Cet article donne l'impression que vous avez passé votre temps à comprendre ce que vous alliez faire de votre temps :-)

    Et ça y est vous passez en Bolivie : c'est un pays qui te met une claque qui fait du bien : profitez bien!

    bises de nz

Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

Zoom sur ...


© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil