Pas encore inscrit ? | Passe oublié

De yourte en yourte

18/08/2012 | Terelj | 0 commentaire |

De yourte en yourte

On the rain again again

Apres un premier voyage dans le centre de la Mongolie, nous voulions avoir plus de contact avec les nomades. Comme se debrouiller tout seuls avec notre Mongol preque lu/pas parle/pas ecrit est difficile, nous faisons appel a une agence (Ger to ger) qui, en plus d'offrir plusieurs voyages tres interessants, possede une approche responsable du tourisme.

 

N'ayant eu qu'un avant gout de ce que pouvait etre une rando a cheval, nous optons pour 4j de rando equestre pour aller de yourte en yourte dans le Gorkhi Terelj Park.

 

Une lecon de savoir vivre a la mongole plus tard (que de conventions!), nous voila dans le bus surpeuple de touristes en direction de Terelj. Julie retrouve meme une Bardoztarde... Le monde est petit ma bonne dame!

 

A la descente nous attendent 3 gamins (responsable j'ai dit le tourisme) qui nous amenent dans notre premiere yourte ou nous attend un dejeuner de bienvenue, accompagne du sacro-saint the au lait. Nous y faisons la rencontre d'une famille sino-belge qui nous accompagnera malheureusement par la suite (on voulait etre SEULS)... On coupe du bois, se ballade au bord de la riviere, mais on se fait envoyer bouler quand on veut aider a traire les vaches!

 

Le lendemain la journee s'annonce belle. Tant mieux, on doit parcourir 23km a dos de cheval, cheveux au vent. Mais voila, la pluie commence a tomber. En attendant que ca se calme, on apprend aux gamins a jouer au Yam's et ils se prennent au jeu. Le temps empire mais il faut quand meme y aller. Il y a 2 chevaux pour 5, Chris chevauche sa monture tandis que Julie se retrouve affublee du manteau traditionnel, le "del", blottie sous une bache sur la charette tiree par un boeuf.

Chris se retrouve vite avec les doigts congeles et Julie avec la fesse endolorie. A un stop, Julie gagne le droit de chevaucher et nous nous retrouvons tous les deux a trotter sous la pluie qui s'amplifie et le vent qui se leve. Au loin se dessinent des sommets enneiges, bref, ca caille grave! C'est avec soulagement qu'on fait un stop dans une yourte pour y retrouver chaleur et pitance (Julie ne crache pas sur le fromage seche alors que Chris abandonne apres l'avoir goute) avant de repartir. On laisse nos montures pour marcher (strategie gagnante, il fait de suite plus chaud) et MIRACLE une voiture s'arrete et nous amene a notre prochaine yourte et pour cause : le passager, Bogi, est notre hote.

 

Chez lui il y a du monde partout, ca joue aux cartes avec frenesie, ca rigole... C'est vrai, c'est le week end! On rencontre Nicole, une suisse qui reste dans cette famille une semaine pour apprendre a coudre des costumes traditionnels et Zola, la fille d'un ami de Bogi, qui parle couramment anglais apres 2ans d'etude a San Francisco. Elle nous aide pas mal niveau communication! Et avant d'aller au lit, elle nous apprend a jouer a ce qui ressemble a la belote version mongole.

 

Le lendemain, Chris elucide un casse tete mongol avec Bogi (fait avec des os) tandis que Julie apprend a creer et coudre (hum) un motif tradi avec Amra, la femme de Bogi. Mais il faut deja partir, sur la charette cette fois-ci mais ce n'est pas grave, notre experience de la veille nous a refroidie dans tous les sens du terme. Nous rejoignons la famille de Bolt (champion du monde de lutte, pas du 100m, quoiqu'il envoie du lourd en charette) pour l'heure du dejeuner. On recoit un super accueil, pas le temps de s'ennuyer entre essayage de costume (kitchou), tir a l'arc, rando, traite des vaches et apprentissage DU jeu Shigai (des os de mouton qu'on jette comme des des, Dedeeeeeee). Nous rencontrons Vin et Emily, couple de NZ qui s'est perfectionne dans l'art des produits laitiers, des sensations pures! La encore les temperatures chutent, et une neige fondue s'abat sur nous en fin de journee.

 

Au reveil, le soleil brille, dommage le voyage touche a sa fin. Mais avant, Julie, tres sollicitee pour les activites manuelles, apprend a faire le noeud typique du costume mongol. On laisse la famille de Bolt pour rejoindre notre derniere yourte ou on se consacre aux plaisirs du palais avec confection de raviolis de mouton frits et preparation du fromage seche a l'aide d'une douille maison.

 

Oh la la c'est deja l'heure de partir! Nous prenons le bus pour UlanBataar mais nous descendons quelques kilometres plus loin car le lendemain aura lieu le Golden Nadaam. Ce stop dans un camp de yourtes nous deroute un peu, si eloigne de ce qu'on a vecu pendant ces quatre jours. Mais la douche chaude est bienvenue, c'est deja ca...

 
Note : 5.00 - 2 votes



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
13/08/2012 | Kharkhorin | 4 commentaires

Steppe by steppe

Steppe by steppePas le temps de se poser a UlanBataar : on se degote une excursion avec notre auberge de jeunesse. 5 jours et 4 nuits a l'ouest de la capitale avec un menu varie (je parle du programme, pas de ce qu'il y a dans l'assiette). Au final, par un jeu de tarif degressif, on se retrouve a 7 pour ce voyage : Alix, Meryl (rencontrees dans le train), Pablo (Danemark), Laura (USA) et Marco ... Lire la suite

 
22/08/2012 | Terelj | 1 commentaire

Golden Nadaam

Golden NadaamDur d'imaginer qu'un grand festival se prepare quand on voit l'agitation qui ne regne pas le matin meme...C'est donc avec un grand "soulagement" que nous voyons apparaitre 4 bus remplis de touristes japonais! Le Nadaam aura bien lieu. A 15h, nous prenons place dans des tribunes minimalistes pour assister au show...ah ben non, on se fait gentiment ejecter par le tour operator japonais des ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil