Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Chiloe : ö temps, suspends ton vol!

20/04/2013 | Ancud, Chiloe | 2 commentaires |

Chiloe : ö temps, suspends ton vol!

Chiloe... Le mythe! Depuis l´arrivée au Chili, la visite de cette ile faisait partie des incontournables (il faut l´avouer, surtout pour Julie). Et ce malgré les commentaires de deux Francais rencontrés à San Pedro de Atacama pour qui Chiloe "c´est la Bretagne" (et la région de Pucon, "c´est les Pyrénées").

Notre bus s´engage sur le ferry et nous allons prendre l´air, un café à la main. La brume et le vent nous tombent dessus et ont raison de notre envie d´embruns, nous partons nous rasseoir au chaud.

Arrives a Castro, "capitale" de l´ile, nous nous installons à l´hospedaje Mirador ou nous recevons un accueil chaleureux.

Après une bonne nuit, nous filons à la station de bus réserver notre ticket retour : c´est Jeudi ou Samedi. Soit deux ou quatre jours de visite. Nous décidons de la jouer cool et optons pour un retour Samedi. La durée étant posée, nous planifions un peu notre séjour ici et partons direct pour l´ile de Quinchao. Julie, un peu inquiète : "ca sera pas trop speed?". Réponse : noooooon! Les "villes" Achao puis Curaco de Velez se visitent en deux deux, d´autant plus qu´il pleut et qu´il fait froid, ce qui fait que la ballade sur la plage, seuls sur le sable les yeux dans l´eau se fait à la va-vite. Nous voulons visiter les églises en bois qui font la réputation des villes (et plus généralement de l´ile qui compte pas moins de 150 églises dont 16 classées au Patrimoine Mondial de l´Unesco), fermées! Mardi, jour de repos du Seigneur. Puis étant en basse saion, il n´y a pas grand chose ouvert, une foire artisanale par ci (la fete du poil de lama), un snack par la. Nous rentrons en passant par Dalcahue qui ne bénéficie pas d´un meilleur temps.

De retour a Castro, nous faisons la connaissance de David et Gianny, deux Toulousains partis eux aussi pour un an autour du monde. Nous partons vite au lit, voulant nous lever tot le lendemain pour attraper un bus.

BIP BIP. Démotivation. Nous restons au lit. Il semblerait que notre passage à l´automne nous pompe l´énergie. Nous partons dans le courant de la matinée pour Quemchi, ville paisible où les bateaux gisent sur le sable à marée basse. Le temps nous offre quelques éclaircies donc la visite est plus agréable. Nous visitons le "musée-maison" attenant à la bibliothèque municipale, reproduction de la maison de Francisco Coloane (autre auteur chilien et plus précisément chilote dont la passion pour la mer transparait dans ses livres); Coloane vivait apparament plus simplement que son compatriote Pablo Neruda comme l´atteste la maison qui a été amenée ici par un principe ancestral : la MINGA (voir la video). Toute cette culture nous ouvre l´appetit, nous partons trouver des calories au restaurant El Chejo, meilleur établissement de Chiloe d´après notre guide. L´endroit est charmant, la cuisinière adorable (elle prend le temps de nous expliquer le menu du jour, ici, pas de carte) mais avouons-le, la bouffe en elle meme ne mérite pas autant d´éloges.

De retour à Castro, nous allons voir les palafitos, maisons sur pillotis, puis préparons tout tranquillement une soirée Tapas et Crèpes, concept novateur et partagé avec Gianny et David.

Le lendemain, nous nous confrontons pour la première fois à la notion du temps chilote : nous arrivons à 8h15 à la gare routière pour attraper le bus direction Tenaun (l´employé de la station nous a dit qu´il partait à 8h30). Sauf que le bus est parti il y a une demie heure! Une heure et demie plus tard (après avoir passé le temps entre café, observation de l´agitation ambiante et conversation avec le vendeur ambulant de ciseaux et kits de couture), nous voilà dans le bus. Nous mettons le pied à terre à Tenaun, deserte. Visite de la fameuse église bleue et blanche depuis l´extérieur, de la rue principale, retour par la plage. Fin de la visite. Le prochain bus est dans trois heures! Nous ne tenons pas à attendre et levons le pouce; cinq secondes plus tard, un employé de la saumonerie (industrie florissante de l´ile) nous fait monter et nous permet de rentrer tout en discutant.

Nous terminons la journée à Ancud, dans l´hospedaje de Roberto qui est aux petits soins avec nous. Nous partons tot au lit car le réveil est programmé à 5h45 pour attraper le bus qui part à 6h20 de la station essence. Ou de la station de bus. Ou peut etre de l´épicerie. Mais non, il part à 6h30! Là encore, Julie consulte 5 personnes différentes et recoit 5 réponses différentes quant au lieu/à l´heure. Nous tentons notre chance, à 6h15 à la station service (qui avait recu le plus de votes des locaux), sous un crachin vicieux. A 7h, nous nous rendons à l´évidence : une des infos était erronée! Nous retournons à l´auberge dont nous n´avons pas les clés d´entrée. Toc toc toc, Roberto réveille-toi. Mais Roberto dort du sommeil du bienheureux. Nous partons à la gare routière engloutir nos sandwiches préparés avec amour la veille, le tout arrosé d´un Nescafé... Glamour le petit dej! Une heure plus tard nous retentons notre chance avec succès et partons nous recoucher.

Nous profitons de la journée pour ne RIEN faire! Alors c´est nul à raconter mais ca fait du bien. Relevons quand meme une sortie quand le soleil a refait son apparition; ballade le long de la mer, observation de l´agitation regnant au port (entre pecheurs vidant les poulpes et mouettes se disputant le butin), visite du fort... Rien de trop violent, nous nous appretons a prendre un bus pendant 33h.

Pour etre honnetes, le mythe en a pris un coup. Mais quel endroit n´en prendrait pas quand il pleut la plupart du temps, que des personnes en ont chanté les louanges, créant ainsi chez nous de grandes attentes? Bref, venez à Chiloe sans rien attendre car comme ses bus, cette ile est imprévisible.

 
Note : 3.75 - 8 votes



Commentaires
  • par brigitte 20/04/2013 Alerter

    étonnante la vidéo !
    Les couleurs des bâtiments font oublier la couleur du ciel !

  • par Cécilia 28/04/2013 Alerter

    Bon ben.... j'hésite tjrs à la rajouter à mon périple.... lol
    PS:hâte de lire la suite de vos récits :)

Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
07/04/2013 | San Pedro de Atacama | 3 commentaires

Desert de l'Atacama

Desert de l'AtacamaDe retour de notre petit periple sur l'ile de Paques, nous prenons un vol de Santiago direction San Pedro de l'Atacama via Calama (ville sans interet hormis son aeroport...).
Apres 4h de transport, nous arrivons dans le petit village de San Pedro, aux ruelles et maisons en terre et sous une chaleur etouffante. Le paysage est donc un peu ton sur ton mais la vue sur les Andes et le ciel bleu ...
Lire la suite

 
14/04/2013 | Santiago | 0 commentaire

Santiago-Valpo

Santiago-ValpoConcentrons nous sur ces deux villes phares du Chili.

Tout d´abord Santiago, que nous avons eu l`occasion de "visiter" une premiere fois dans l`attente de notre vol pour l`ile de Paques. Vu l`etat de fraicheur des troupes, ce fut a pas moderes que nous avons decouvert la Plaza de Armas et le centre toujours en activite, la Moneda puis le quartier d`affaires Providencia ...

Lire la suite

 
14/04/2013 | Villarrica | 0 commentaire

L'ascension du Villarrica...ou pas

L'ascension du Villarrica...ou pasApres notre magnifique sejour a Valparaiso, nous prenons le bus de nuit (12h de voyage) direction Villarrica, petite ville au pied du volcan du meme nom et qui a su garder son authenticite contrairement a sa cousine Pucon. 
Nous sommes tous deux fascines par les volcans, du coup, l'objectif de cette halte est simple: l'ascension du Villarrica, toujours actif et a pres de 2800m! 
Lire la suite

 
25/04/2013 | Torres del Paine | 0 commentaire

Torres del Paine, l'incontournable...

Torres del Paine, l'incontournable...Apres etre restes 1.5jours dans un bus, avoir traverse la frontiere argentine puis etre repasses cote chilien, nous arrivons enfin a Puerto Natales, etape obligee pour les preparatifs de LA rando sud americaine, le Torres del Paine.
C'est donc completement creves par le voyage et avec une francaise rencontree dans le bus (Barbara de Haute Savoie) que nous debarquons dans la petite auberge ...
Lire la suite

 
25/04/2013 | Torres del Paine | 0 commentaire

Le Torres del Paine version pas contents

Le Torres del Paine version pas contentsLe parc national Torres del Paine, ses paysages, sa faune et les couleurs d´automne que nous avons eu la chance de voir constituent sans nul doute une étape clé de notre passage au Chili. Cependant, certaines choses nous ont agacés mais nous ne voulions pas entacher le récit de notre randonnée par nos remarques négatives ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil