Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Argentine : la chute

23/05/2013 | Iguazu | 0 commentaire |

Argentine : la chute

Salta-Puerto Iguazu : deux changements, 24h de bus... Quand on aime on ne compte pas.

 

A mesure que nous approchons de Puerto Iguazu, le paysage change et on a du mal a réaliser que l´on est encore en Argentine. Foret luxuriante, terre rouge et niveau de vie qui semble moins élevé que dans les autres parties que nous avons visitées, excepté Salta peut etre.

 

Nous arrivons aux alentours de 16h, accompagnés de Lena, une jeune Allemande rencontrée durant notre road trip à Salta. Ensemble nous prenons nos quartiers dans une chambre triple dans la Residencial Noelia. Marre du dortoir! Nous essayons, en vain, de trouver un moyen économique de rallier le Parc National d´Iguazu, situé à la triple frontière Argentine-Brésil-Paraguay, mondialement reconnu pour ses chutes d´eau. Une compagnie a le monopole des bus et partager un taxi revient au meme. Il est loin le temps ou Julie a parcouru le chemin en bus local pour 2 pesos... Nous consacrons le reste de la soirée à la préparation d´un diner digne de ce nom. Les snacks dans les bus sont plus que légers et nous mourrons de faim.

 

Le lendemain nous nous levons de bonne heure, le soleil n´est pas au rendez-vous... Tant pis, nous sautons quand meme dans le bus. Arrivés sur place c´est la folie, des bus entiers de touristes (moyenne d´age 70ans) qui suivent leur guide... Nous profitons de notre fraicheur pour sauter les premiers dans le train "écologique" qui nous mène au début du sentier "Garganta del Diablo" (Gorge du Diable); ouh ca fait peur! Le chemin est une passerelle, un peu glissante (attention au col du fémur) surplombant la rivière Iguacu, dont le calme ne laisse en rien présager qu´elle va se fracasser en des chutes assourdissantes. A mesure que nous approchons de la Garganta del Diablo, deux visions apocalyptiques nous frappent : 1) mais c´est quoi tout ce monde? Y pouvaient pas nous laisser tout seuls? 2) ah oui, ca brasse de l´eau, on voit un "nuage" qui s´élève.

 

Au bout de la passerelle c´est l´émerveillement. Les chutes tombent avec fracas, brassant je-ne-sais-combien de mètres cubes d´eau par seconde. La Garganta del Diablo, haute de 90 mètres donne le vertige. Nous restons encore une fois scotchés devant cette merveille de la nature, essayant de faire abstraction de la foule qui joue des coudes pour avoir sa photo avec le molosse en fond.

 

Après un bon moment nous repartons; d´autres sentiers et d´autres chutes nous attendent. Nous reprenons le train en sens inverse et à notre descente, faisons connaissance avec le rongeur le plus connu et le plus re-lou du parc : le coati. Pourquoi re-lou? Parce que des humains eux aussi re-lou et pas très malins leur donnent à manger. Le coati a donc associé homme à bouffe et vient donc quémander son Toddy's. Mais de 1) nous sommes de fervents protecteurs de la nature et ne cautionons en rien le don de nourriture aux betes sauvages. De 2) les Toddy´s ca ne se donne pas, ca se mange, non mais oh! Alors si tu veux me piquer mon cookie petit coati, fais gaffe à toi!

 

Ceci étant dit, nous parcourons le circuit supérieur, qui permet de voir les chutes de haut. Là encore, depuis la passerelle, quand nous regardons à droite, c´est de l´eau tranquille qui coule. Quand nous regardons à gauche, patatras, c´est la grosse chute qui se déverse! Impressionnant, d´ailleurs Julie a refait une réplique miniature du film Mission en construisant un mini radeau de branche et de feuilles; le radeau a été expédié en deux-deux.

 

De retour au point de départ du sentier, un petit alfajor et nous partons pour le circuit inférieur, lequel offre des vues magnifiques sur l´ensemble des chutes, à travers la foret dense. L´occasion de mitrailler niveau photos. Au bout du sentier, nous croisons des ponchos sur pattes, trempés de la tete aux pieds. La passerelle mène au pied d´une chute énorme qui, en moins de 5 secondes, nous transforme en serpillères. Attention, certains ont détruit leur appareil photo en le laissant trop ouvert à proximité... Sur le chemin du retour, nous ruminons la déception de ne pas pouvoir prendre le bateau pour la Isla San Martin (à cause d´un débit trop important) quand tout d´un coup, Julie est prise d´un baigaiement fébrile : "Tou-tou-tou-caaaaaaaaan"! ENFIN! Quatre toucans nous survolent et deux se posent dans un arbre proche de nous. Nous avons la chance de voir cet oiseau un peu iréel (le bec fait bouée flashy) en liberté! Du coup, nous oublions un peu la Isla San Martin!

 

Le retour vers l´entrée du parc se fait donc aux aguets : nous voulons voir d´autres toucans et si jamais un jaguar pouvait aussi se montrer (de loin), ca nous déplairait pas. Mais non...

 

Pour se remettre de toutes ces émotions, et comme nous avons décidé de quitter l´Argentine demain, nous allons acheter DU BOEUF pour le dernier steak mythique de notre voyage.

 

Nous quittons donc Puerto Iguazu et, le temps n´étant pas mieux que la veille, décidons de ne pas visiter la partie brésilienne des chutes. Nous laissons Lena y aller toute seule et, après les au-revoir, sautons dans le premier bus pour Ciudad del Este, au Paraguay, repensant à la diversité de paysages que nous avons eu la chance de voir durant notre épopée argentine.

 
Note : 3.00 - 5 votes



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
28/04/2013 | Ushuaia | 2 commentaires

La fin du monde....

La fin du monde....Et voila, le Chili c'est fini. Apres en avoir pris plein les yeux au Torres del Paine, nous prenons un bus de Puerto Natales direction Ushuaia, ville rendue celebre par Nicolas H. mais surtout par sa situation geographique: c'est le bout du monde!
Mais la Terre de Feu ca se merite. C'est donc apres plus de 12h de bus que nous atteignons Ushuaia en pleine nuit ...
Lire la suite

 
02/05/2013 | El Chalten | 0 commentaire

La Patagonie

La PatagonieNous voila fraichement débarqués à El Calafate, en bus, il est à peu près minuit. Nous n´en pouvons plus! Ayant prévu notre arrivée tardive, nous avions réservé notre nuit dans l´hostel "Buenos Aires", à deux pas de la gare routière. Toujours accompagnés de Barbara, nous débarquons, envisageant ... Lire la suite

 
09/05/2013 | Buenos Aires | 0 commentaire

Buenos Aires, comer y beber

Buenos Aires, comer y beberNotre escapade dans le Sud de l'argentine est terminee. Nous prenons un vol de El Calafate direction Buenos Aires, ou une copine de Touch rugby, Engracia, nous attend de pied ferme. Autant vous dire que les retrouvailles a l'aeroport ont ete muy feliz.
Nous terminons donc notre bout de chemin avec Barbara, a qui nous souhaitons bon vent, et entamons un nouveau bout de chemin avec ...
Lire la suite

 
16/05/2013 | Cordoba | 1 commentaire

De Mendoza a Cordoba: Parilla, Bodega et Engracia!!!

De Mendoza a Cordoba: Parilla, Bodega et Engracia!!!Quitter la capitale de l'Argentine, chose difficile a faire tant notre accueil chez Juan Carlos, Julia et Engracia fut extraordinaire. Mais notre voyage continu et c'est tout d abord a Mendoza ou nous faisons halte. 


Apres avoir pris un bus de nuit, nous arrivons a Mendoza au petit matin. Comme a notre habitude, nous posons nos sacs et nous nous organisons un petit programme ...


Lire la suite

 
19/05/2013 | Salta | 0 commentaire

Salta, quebrada Humahuaca et parc Calilegua

Salta, quebrada Humahuaca et parc Calilegua Arrives a la gare de Salta en fin de matinee, nous nous installons dans notre hotel et essayons, comme d'habitude, de reflechir sur le programme des prochains jours. Nous aimerions louer une voiture mais a deux, c'est pas forcement rentable. L'objectif de l'apres midi est donc de se renseigner sur les prix des voitures/bus, touver des gens qui seraient interesses et bien sur visiter Salta ... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil