Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Arequipa et le canyon de Colca

11/07/2013 | Arequipa | 0 commentaire |

Arequipa et le canyon de Colca

Le monastere Santa Catalina

Fraichement débarqués à Arequipa, nous n´avons pas le temps de gamberger. Le programme est chargé et après avoir posé nos bagages, nous nous débarassons du désagréable : trouver une agence pour visiter le canyon de Colca le lendemain. Heureusement, sur les conseils de Vincent (rencontré à El Chalten puis à Cusco) et sa copine Savane, nous filons droit sur notre agence-proie en évitant les rabatteurs cependant moins nombreux et relous qu´à Cusco. Maintenant, place à la visite!

Celle-ci comprend bien évidemment un petit tour au marché. Celui-ci est grand, aéré, rien à voir avec celui de Cusco, il y manque le petit supplément d´ame qui nous avait tant plu. Nous revenons sur nos pas et flanons sur la Plaza de Armas, flanquée de son immense cathédrale d´un blanc scintillant, tout comme les batiments d´Arequipa (tous en pierre volcanique poreuse supportant bien les seismes fréquents -d´ailleurs, un terremoto est survenu aux alentours de 9h-.). La légende dit que quand la Lune s´est détachée de la Terre, elle a oublié d´emporter avec elle la belle Arequipa. C´est beau. 

Pour que notre ame s´élève encore plus, nous partons visiter le couvent de Santa Catalina, connu comme "une ville dans la ville" et accessoirement le plus grand couvent au monde. Avez-vous en tete l´image d´un batiment austère, laissant peu la lumière s´imiscer? Débarassez-vous en, ce couvent-là est d´une beauté incroyable. Il occupe en effet une "cuadra" (paté de maisons) à lui tout seul et d´entrée, la luminosité, les couleurs terracota et bleu et les plantes ornant l´ensemble nous laissent sous le charme. Un petit air d´Andalousie. Nous choisissons de nous octroyer les services d´un guide qui nous fait découvrir les rues et les maisons de ces cadettes de bonne famille qui venaient ici chargées de leur effets personnels et accompagnées de leur(s) servante(s). Nous déambulons au fil des places bordées d´orangers, des rues pavées où les géraniums viennent ajouter de la couleur à la palette, nous visitons les habitations (plus ou moins exigues suivant la richesse de la famille de la nonne) dont celle de Santa Ana de los angeles Monteagudo (THE star béatifiée par Jean Paul II), les chapelles, les élevages de cochons d´Inde (faut bien manger)... Bref, le temps ne compte plus. 

Un indicateur nous dit que celui-ci passe malgré tout : l´estomac qui gargouille! Et sur quoi tombe-t-on en sortant? La casa de la trucha! Où nous nous délectons d´un succulent ceviche et d´un excellent tiradito... Miam!

Bien revigorés, nous grimpons jusqu´au quartier historique de Yanahuara. Sa plaza del Campo Redondo avec son totem sculpté dans la masse d´un tronc de palmier, son point de vue sur le volcan El Misti, imposant cone de 5800m, ses rues pavées, son église finement ornée... offrent encore de quoi flaner quelques heures.

Nous partons vite nous coucher car le lendemain, le réveil sonne à 2h45. J´ai beau etre matinal, j´ai mal. Direction le canyon de Colca, l´un des plus profonds au monde : 3400m (c´est son voisin le canyon de Cotahuasi qui l´a détroné il y a peu d´une centaine de mètres). Nous mangeons pas mal de route pour arriver à la Cruz del Condor qui, comme son nom l´indique, est une croix d´où l´on peut voir les condors planer. Et une masse impressionnante de touristes... Meme le Machu Picchu semblait moins pris d´assault. Nous nous engageons plus tard dans le canyon, à pied, pour une visite de 2jours et une nuit. Nous commencons par une looooongue descente un peu casse-gueule de 1200m pour traverser la rivière sous un soleil de plomb. Evidemment, après, il ne nous reste plus qu´à remonter mais la montée est moins traumatisante que la descente et nous ne sommes pas trop chargés. Une pause repas bien méritée et c´est reparti, direction l´oasis de Sangalle. Nous traversons des villages à peine connectés au réseau routier, à la population décroissante et aux cultures en terrasse. En fin d´après midi, nous atteignons enfin Sangalle, aux airs de paradis, d´ailleurs nous logeons au Paraiso Lodge. Avant qu´il ne fasse trop froid, nous nous étirons et piquons une tete dans la piscine... revigorante. Nous nous retrouvons avec Sandrine et Emilie qui font partie du groupe, autour d´une Arequipeña pas si fraiche : comment ca? Vous n´avez pas l´électricité au fin fond d´un canyon pour mettre les binouses au frigo? D´ailleurs, le repas se passe à la bougie et au moment où notre nez touche le fond de l´assiette, nous partons nous coucher, exténués.

Le lendemain, le réveil sonne encore tot : départ à 5h, vivent les vacances! Au programme : 1100m de montée d´un coup! Les jambes ne tirent pas, c´est bon signe. Le guide imprime l´allure, lente, au début mais lache les pottoks que nous sommes une fois la lumière suffisante. La tete dans le guidon, rien dans le bide, nous galopons et plions le tout en 2h. Et ouais mec! Du coup on se pèle un peu en attendant le reste du groupe. 

Un petit dej bien mérité plus tard, nous remontons dans le bus et faisons quelques stops : point de vue sur les cultures en terrasse, eaux thermales (en sus, nous préférons tremper nos jambes dans l´eau glacée de la rivière) déjeuner (en sus, nous ne le prenons pas avec une idée derrière la tete...), arret au point culminant du trajet (4900m, ca caille) et quelques heures plus tard nous voici à Arequipa. Où, n´y tenant plus, nous allons nous froter au chupe de camarones : soupe (diet) avec du riz, des patates, des fèves, du mais et des crevettes (pas diet). Autant dire que dans le bus direction Nasca que nous prenons à 21h, nul n´est besoin de nous chanter une berceuse. Bonne nuit! 

 



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
08/07/2013 | Machu Picchu | 1 commentaire

Ils sont fous ces Incas

Ils sont fous ces IncasAu revoir la Bolivie, bonjour le Perou. Premiere arret a Cuzco ou nous rejoignons Arthur, le landais de bonne famille rencontre dans le Salar d'Uyuni.


Les quelques jours sur Cuzco (deux pour etre exact) se resument assez rapidement. Nous nous renseignons aupres des differentes agences afin de savoir comment nous allons nous rendre au Machu Picchu (trek, train, bus, ...


Lire la suite

 
14/07/2013 | Nazca | 1 commentaire

Les lignes de Nasca

Les lignes de NascaNasca ou Nazca? Peu importe, nous y arrivons après une bonne nuit dans le bus (exténués après 2 jours de marche dans le canyon de Colca). Tic tac, l´horloge tourne et le retour en France approche, donc nous oublions la fatigue et trouvons illico un vol pour survoler les lignes de Nasca, l´attraction des environs. Julie est impatiente, les lignes de Nasca la ... Lire la suite

 
16/07/2013 | Lima | 1 commentaire

Lima al gusto

Lima al gustoDéjà! Les deux semaines passées au Pérou touchent à leur fin, notre voyage commence à sentir fortement le retour...

Pour éponger la nostalgie qui nous gagne, nous avons trouvé un remède : nous lancer dans un marathon particulier, le marathon de la bouffe (ou devrait-on dire "de la gastronomie")!

Les trois ...



Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil